Aéroport De Marrakech

Grand Théâtre De Casablanca

Hôpital Universitaire De Tanger

Village COP22 À Marrakech

Littoral De Casablanca

Grand Stade De Tetouan

Articles récents

Lettre ouverte sur le patrimoine Marrakchi
ABDELGHANI TAYYBI
Finalistes du Prix international Moriyama IRAC
Musée Marocain des civilisation (Projet final)
Par Mehdi Magroud
La nouvelle équipe du Conseil National
CNOA

02

Le groupe immobilier, engagé dans de nombreux chantiers au Maroc et en Afrique, prévoit une nouvelle sortie sur le marché de la dette privée. 
Objectif : lever 1 milliard de DH.

Le groupe Alliances Développement Immobilier vient de convoquer ses actionnaires pour une assemblée générale ordinaire, réunie extraordinairement, le 13 février prochain. À l’ordre du jour, l’adoption d’un projet d’émission par appel public à l’épargne d’un emprunt obligataire d’un montant nominal maximum de 1 milliard de dirhams, par voie d’émission d’obligations ordinaires, cotées ou non cotées à la Bourse de Casablanca. Le montant de l’emprunt obligataire pourra, le cas échéant, être limité au montant des souscriptions effectivement reçues par la société à l’expiration du délai de souscription, selon un avis de convocation publié sur le site web de la place casablancaise.

En 2010, le groupe avait lancé une opération similaire pour le même montant (1 milliard de DH). Ce nouvel emprunt obligataire, qui sera donc à l'ordre du jour de l’AGO le mois prochain, permettrait au groupe immobilier de financer ses projets au Maroc, et surtout en Afrique où il est engagé dans de grands chantiers.
Rappelons que le groupe avait décroché en décembre 2014 un nouveau contrat au Cameroun de 3,2 milliards de dirhams (financé à 100% par le groupe Banque Atlantique Cameroun). Il a été chargé de réaliser trois importantes opérations immobilières dans ce pays. Il s’agit de la conception, la construction et l’équipement de 8 Centres hospitaliers universitaires (CHU) régionaux, de la conception et la construction de 800 logements sociaux (à raison de 100 logements par chef-lieu de région) ainsi que de plusieurs équipements socioculturels (écoles, supermarchés, bureaux, commerces…).

Le groupe Alliances est aussi présent dans des projets d’envergure dans d'autres pays du continent. Au Sénégal, il doit réaliser un grand projet de 40.000 logements à Dakar pour 4 milliards de DH (contrat signé en 2013). En Côte d’Ivoire, il est engagé sur 10.000 logements et au Congo sur 3.250 unités.
Notons que le groupe avait annoncé une nouvelle dynamique pour son développement à travers la mise en œuvre d’un plan stratégique 2014-2020.

Selon ses prévisions, les investissements toutes activités confondues totaliseront 52,5 milliards de dirhams sur la période, et permettront à terme la création de 50.000 emplois. C’est dans le cadre de cette stratégie que le groupe avait ouvert son capital, en 2013, à la Société financière internationale (SFI). L’objectif était de renforcer ses fonds propres du groupe Alliances, à travers une augmentation de capital de 25 millions de dollars, représentant environ 3% du capital, mais aussi l’ouverture par la SFI d’une ligne de financement de 25 millions de dollars convertible à terme en actions.

Pour rappel, Alliances Développement a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,997 milliard de dirhams au premier semestre 2014, en hausse de 11% par rapport à la même période de 2013. Le résultat net part du Groupe semestriel s’est établi, lui, à 207 millions de dirhams, en baisse de 16% sur un an.

Y.B.,

http://www.lematin.ma/